logo-270

sauvons

notre bergerie

Découvrir pourquoi

NOTRE HISTOIRE

bergers passionés

Nous sommes François et Anaëlle, bergers de moutons de prés-salés depuis 2001. En réponse à l'Appellation d'Origine protégée, nos béliers, brebis et agneaux paissent dans les herbus de la Baie du Mont Saint-Michel. La mer recouvre cette partie herbue plusieurs fois par an.

Notre troupeau compte 500 brebis Roussin de la Hague et donne naissance à 750 agneaux totalisant 1200 animaux. Nous devons héberger notre troupeau lors des périodes de naissance des agneaux, de tonte et de taille des pieds.

notre histoire

environnement protégé

Nous ouvrons nos portes de notre activité à plus de 300 scolaires chaque année. Nous formons les futurs bergers et nos agneaux de prés-salés font partie des menus des plus grandes tables françaises.

Nous avons réintroduit sur la commune une activité traditionnelle disparue et ces effets sur l'environnement sont bénéfiques. Elle lutte contre la prolifération du chiendent maritime qui menace les mulets, les bars et les soles de la Baie du Mont Saint-Michel.

LES FAITS

permis accordé dans les règles

  • 2011 Obtention d'un permis de construire pour la bergerie
  • Délivré par la Mairie et Approuvé par la Commission des Sites
  • Autorisé par le Ministère de l'Écologie et du Développement Durable et la Préfecture de la Manche
  • Le bâtiment suit les prescriptions de l'Architecte des Bâtiments de France
  • Situé à 200m du littoral et 250m du hameau Les Porteaux, la bergerie répond aux exigence du décret n°2004-310 du 29 mars 2004
  • La bergerie n'a pas de fondations, est construite en bois et ne se voit pas du littoral de la baie du Mont Saint-Michel
  • La bergerie est réversible, le terrain pouvant reprendre son état initial en cas de cessation de notre activité

LES FAITS

permis contesté

Le permis de construire a été attaqué par une association (loi 1901) en 2011 qui s'est basé sur l'ancien code de l'urbanisme.

Après 3 années de tribunaux, nous demandons au Conseil d'État de réviser la décision de la cour d'appel de Nantes et de prendre en compte la circulaire UHC/PS1 n°2005-57 du 15 septembre 2005 relative aux nouvelles dispositions prévues par le décret n°2004-310 du 29 mars 2004 relatif aux espaces remarquables du littoral et modifiant le Code de l'Urbanisme, permettant la construction de bergeries d'ovins de prés-salés à proximité du rivage pour des nécessités techniques d'exploitation (définition par le Décret de l'AOP).

 

 

Pourquoi c'est important

  • Notre activité fait parti du patrimoine de notre célèbre région et notre produit du terroir est reconnu et apprécié mondialement.
  • L'agneau de prés-salés est une des fiertés de la Baie du Mont Saint-Michel. Notre produit est prisé par les bouchers, les restaurants et les plus grandes tables françaises.
  • Notre troupeau permet le pâturage et l'entretien de plus de 284 ha d'herbus d'une manière écologique et sensible permettant de réduire la prolifération du chiendent qui menace les mulets, les bars et les soles de la Baie.
  • Notre métier sert de rôle pédagogique pour plus de 300 scolaires par an ainsi que pour les lycées agricoles et nous sommes fier de notre rôle de formateur de futurs bergers.
  • Nous exerçons un métier ancestral en voie de disparition, datant du moyen-âge et à taille humaine et non industrielle.

Aidez-Nous!

 

Aidez nous

Vous pouvez nous soutenir en signant notre pétition. Nous vous remercions!

Signez Maintenant!

Contactez-nous pour être tenu informé de notre cause.


Partagez!

 

 

 

Remerciements

Nous ne pouvons pas avancer sans votre soutien généreux !

Merci à Studio Delaroque pour leurs images